Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 19:36

Voilà un peu plus de deux mois que je n'ai rien publié...Pas le temps, plus envie...

Ce soir, en parcourant Telerama, je me suis trouvée nez à nez avec ce petit encart bleu... vous savez..."Rimes riches", il s'appelle...Et me voilà émerveillée de ces quelques vers d'un poète que je ne connais pas, j'en connais si peu, des poètes.

La simplicité et la vérité qui émanaient de ces lignes m'ont émerveillée. Certains diront qu'ils ne me faut pas grand chose, je les ai trouvés belles, tout simplement et je voulais les partager avec vous.

Le poète s'appelle Edmond Jabès, il est mort en 1991, à l'âge de 79 ans, si mes calculs sont bons. Je n'ai lu aucun de ses livres, mais je pense que je vais le faire. Il me semble si bien comprendre le monde.

Ecoutez...

Que les bois aient des arbres,

Quoi de plus naturel?

que les arbres aient des feuilles,

Quoi de plus évident?

Mais que les feuilles aient des ailes,

Voilà qui, pour le moins, est surprenant.

Volez, volez, beaux arbres verts.

Le ciel est ouvert.

Mais prenez garde à l'automne, fatale

Saison, quand vos milliers et milliers d'ailes,

rRdevenues feuilles,

Tomberont.


L'arbre volant, extrait de Petites Poésies pour jours de pluie et de soleil.

Pour ceux qui ne connaissaient pas Edmond Jabès, et qui, comme moi, ont été séduits, charmés, émerveillés par ces quelques vers, voici les liens qui vous conduiront à lui:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Edmond_Jab%C3%A8s

http://www.espritsnomades.com/sitelitterature/jabes/jabesedmond.html

 

Bonne soirée à Tous et à bientôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by lesjardinsdecarole - dans Le jardin de Poésie
commenter cet article

commentaires